Objets ConnectésTests

Test : Xiaomi mijia heating rice cooker

Qualité
Fonctions
Utilisation
Prix
User Rating: Be the first one !

Bonjour à tous,

C’est une première! Voici un article publié sur le blog qui n’est pas de moi mais d’un ami et collègue Vincent. Il m’avait fait part de son envie de tester l’autocuiseur de riz connectée de Xiaomi. Vous trouverez ci-dessous son test et avis sur le premier appareil connecté culinaire sur le blog.

 

Si il y a bien un domaine pour lequel on se dit que  les objets intelligents ne sont pas indispensables, c’est bien la cuisine, un domaine où l’homme –ou la femme bien sûr, doit mettre du sien et dont son action est indispensable. Alors quand j’ai appris que Xiaomi s’était mis à créer un cuiseur de riz, je me suis dit pourquoi pas ? Alors , j’ai pris mon tablier et c’est parti.

 

Présentations et caractéristiques du Xiaomi mijia heating rice cooker

Présentation

Tout d’abord, le cuiseur de riz xiaomi mijia est d’un style épuré blanc, mais après tout on ne lui demande pas que d’être beau mais aussi de bien cuire le riz.

Le cuiseur à riz électrique Xiaomi est idéal pour un usage domestique
Plus de 3000 plans de cuisson de riz

Contrôle via l’application Mi Home (chinois et anglais), pratique à utiliser
Système de conservation de chaleur automatique
Avec système de contrôle de température précis

Chauffage électromagnétique, facile pour infuser la saveur

Design pensé pour un nettoyage facile

Les caractéristiques

  • Marque: Xiaomi
  • Puissance: 1100W
  • Capacité: 3.0 L
  • Volt – Fréquence : 220V – 50 Hz
  • Poids du produit: 0.8000 kg
  • Dimension du produit (L x l x h): 300*251*212 mm
  • Connexion sans fil: Wi-Fi IEEE 802.11 b / g / n

Déballage du Xiaomi mijia heating rice cooker

Le xiaomi mijia rice cooker se trouve directement dans le carton emballé dans un film.

Une fois le produit sorti du carton, on se retrouve avec ce bel auto-cuiseur blanc et on est prêt à se mettre en cuisine.

Par contre, on se retrouve avec une prise étrangère. Heureusement, je retrouve des restes d’un ancien voyage en Angleterre et je mets la main sur un adaptateur secteur international au fond d’un tiroir. Bingo, je peux commencer.

Bon ok, faut parler chinois car toute la notice et les boutons sont écrits en chinois.

Ouf, après quelques secondes de doutes, je retrouve sur le net une doc explicative des touches de l’autocuiseur.

https://files.xiaomi-mi.com/files/rice_cooker/rice_cooker-en.pdf

Même si nous verrons par la suite, que je n’ai pas le besoin d’utiliser tous ces boutons pour cuire du riz. Mais au moins maintenant ça y est je peux y aller !

Utilisation du Xiaomi mijia heating rice cooker

Les fonctionnalités

Cuire du riz. Simple, basique. Simple,  basique.

Et bien c’est ce que permet le Xiaomi rice cooker. Alors, voici ce qui a fait de moi le roi de la cuisson du riz.

Je remplis le doseur avec la quantité de riz souhaité. Un doseur complet pour 2 personnes. Que je verse dans le récipient. Puis  j’ajoute la quantité d’eau jusqu’au trait correspond au nombre de doseurs de riz versés.

Ca y est une fois tout cela prêt. Il n’y a plus qu’à appuyer sur le bouton principal et attendre le temps imparti.

 

 

Les fonctionnalités avancées avec l’application

Il faut tout d’abord connecter le rice cooker à partir de l’application. Comme tout autre produit xiaomi, la démarche est la même.

On sélectionne bien sur  le Xiaomi pressure rice cooker.

Celui-ci doit être branché bien évidemment. Le signal à l’arrière de l’appareil nous permet de voir si le Xiaomi Rice Cooker est prêt à la connection.


Afin de connecter votre Cuiseur de riz à votre réseau wifi domestique, il vous faudra renseigner le nom de la connexion et le mot de passe.

L’application vous demandera ensuite de vous connecter au réseau Wifi qui sera émis par le cuiseur de riz (le temps de la configuration).
Et hop !  Y a plus qu’à se croire dans Top Chef !

Une fois connecté sur le Wifi du cuiseur de riz, il vous faudra revenir dans l’application pour voir les prochaines étapes. Donc ça y est, le moment tant attendu est arrivé. A moi la cuisine, et c’est parti.

Après lui avoir donné un petit nom, ou pas, on retrouve les raccourcis avec les fonctionnalités de base avec les différents modes.

Juste petite note, il est demandé notre localisation. On peut très bien passer cette demande à chaque fois mais cela revient à le renseigner à chaque connexion.

Mettre la traduction de votre ville de résidence en chinois ne fonctionne pas. La ville doit être référencée. Par conséquent prenez une ville connue au hasard en Chine, traduisez-là et complétez !

Et voilà, un menu de choix avec différentes possibilités:

Soit une cuisson rapide du riz par défaut 40 minutes.

Soit une cuisson de riz au choix en fonction du goût voulu ici 1h pour du « glutinous and delicious ».

 

Mais maintenant je peux programmer mon Xiaomi Rice cooker pour être tranquille et même suivre l’avancée de la cuisson de mon riz.

Attention, petite subtilité pour mettre à l’heure le cuiseur de riz.  Une fois mis à jour par les boutons de gauche du rice cooker, il faut laisser le Xiaomi Rice Cooker branché pour conserver la bonne heure sinon il faudra recommencer lors de la prochaine cuisson …. Ou ne pas se tromper dans ses calculs ;).

 

La cuisson terminée, la dégustation de mon riz peut commencer.

 

Intégration dans Jeedom du Xiaomi mijia heating rice cooker

N’ayant pas de domotique Jeedom (Julien ne m’a pas encore converti…), je ne pourrais que donner les informations théorique sur l’intégration dans la domotique Jeedom.

 

Ça sert à quoi un Xiaomi mijia heating rice cooker?

Excepté un temps qui peut paraître long, 40 minutes pour cuire du riz au minimum, nous n’avons jamais été déçus par le résultat que nous dégustions le riz dès qu’il est prêt ou après un maintien au chaud de plusieurs minutes.

Le fait de pouvoir programmer mon Xiaomi Rice Cooker permet d’anticiper ses repas le soir en rentrant après une journée de travail.

En tout cas, pour ceux à base de riz. 😉 Même si j’ai lu sur le net, que certains utilisait l’autocuiseur pour autre chose que le riz…

Pour résumé,  un cuiseur de riz de qualité même si il vaut mieux anticiper un petit peu le temps de cuisson, mais ne dit-on pas « plus c’est long plus c’est bon ».

 

Voilà, j’espère que la découverte de ce Xiaomi mijia heating rice cooker vous a plu. N’hésitez pas à poser vos questions et remarques dans les commentaires.

Qualité
Fonctions
Utilisation
Prix
User Rating: Be the first one !

Tags

Julien

Passionné depuis mon plus jeune âge par les nouvelles technologies et doublé d’un acheteur compulsif, j’ai toujours adoré les nouveaux produits HighTech. Je m’aperçois que les « gadgets » deviennent plutôt des outils du quotidien voire du futur, mais le regard de beaucoup de personnes n’évolue pas aussi vite que les technologies. Qui n’a jamais fait face à la fameuse question « Ça sert à quoi? » en montrant sa nouvelle acquisition à son entourage.

10 commentaires

  1. Bonjour, j’ai acheté ce cuiseur, et il semble que tant les recettes que les choix de types de riz ne sont pas présents en Europe (même en anglais). De plus l’heure revient automatiquement sur l’heure chinoise même en laissant l’appareil toujours branché. Avez-vous trouvé une astuce pour contourner ces limitations ?

  2. Bonjour, attention, les photos du test montrent la version non-pression se l’appareil. Dans ce cas, il ne fait pas présélectionner le « Pressure cooker » dans l’application, mais la version simple.
    Les recettes sont présentes si on se localise en « mainland China » (version anglaise)

  3. Oui mais si on se localise en « mainland China » dans l’app Mi Home, on perd le contrôle de son Roborock S50 ! Les deux sont donc incompatibles. Je ne comprends pas pourquoi Xiaomi dans la dernière mise à jour a supprimer l’accès aux recettes en anglais ainsi qu’aux réglages de type de riz. Cela était présent avant.

      1. Merci mais ce n’est pas la langue mon souci… j’étais auparavant d’ailleurs en anglais sur Mainland China. Mais il y a 6-7 mois, plus d’accès : repérage de mon adresse IP, et obligation de passer via un serveur Europe pour pouvoir accepter des conditions générales suite au RGPD.

          1. OK je comprends, merci du conseil ! Mais j’avoue ne pas avoir le courage de me lancer dans toutes ces tracasseries juste pour récupérer quelques recettes sur mon cuiseur de riz.. dont je suis déjà enchanté tel quel. Dommage que Xiaomi soit aussi centré sur la Chine, se souciant si peu de utilisateurs étrangers. J’espère que cela va évoluer. Cela dit, Amzon, Google et Apple sont aussi terriblement americano-centrés…

          2. Bonjour, je suis désolé d’etre aussi tarte, mais ca veut dire quoi, « flasher le S50 avec le FW chinois »?
            T^^

          3. @Tristan : cela veut dire, mettre à jour le logiciel interne du robot aspirateur afin d’utiliser le logiciel chinois. car le logiciel européen limite l’utilisation du S50 sur les serveurs Europe.

          4. Ok, merci! Super. Comme j’ai une lampe et un roce cooker, ca devrait pas un problème donc de rester un bon Chinois d’adoption 😉
            Je re remercie pour cet excellent service. C’est précieux de nos jours.
            Tristan

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité