Imprimante 3DTests

Test : Imprimante 3D Mingda D2

Mingda D2

Qualité - 60%
Fonctions - 80%
Utilisation - 70%
Prix - 80%
User Rating: Be the first one !

Bonjour à tous,
Petit test d’une imprimante qui m’a été envoyé par Gearbest. Marque inconnu me concernant, j’avais un peu de réticence à la tester. Mais les caractéristiques pour ce type de tarif m’ont quand même intéressé (double axe Z, Wifi, détecteur de fin de filament…)

Présentation et caractéristiques de l’imprimante 3D Mingda D2 

● Avec la fonction WiFi, vous pouvez contrôler la machine avec l’application sur le téléphone portable

● Facile à installer, il n’a besoin que de deux étapes pour installer


● Alimentation célèbre internationale, adaptation automatique à la régulation de tension, facile à utiliser
● Système d’extrusion haut de gamme, améliorant l’effet d’impression et peut également imprimer des matériaux souples, etc.


● L’extrusion à deux vitesses, rend le filament d’alimentation plus lisse
● Double vis à axe Z, bonne synchronisation et rendre l’impression plus stable


● Détecteur de filament
● Écran tactile coloré de 3,5 pouces, plus facile à utiliser


● Plate-forme de haute qualité
La plate-forme de haute qualité peut atteindre 110 °C rapidement, adaptée à l’impression de petits modèles de petite taille avec filament ABS.
● Plate-forme amovible

Déballage et assemblage de l’imprimante 3D Mingda D2

Comme toutes les imprimantes du genres, la Mingda D2 arrive dans un carton contenant 2 parties en mousse accueillant les parties de l’imprimante.

Voici le contenu complet du carton :
1 x Imprimante 3D D2,
1 x Support de Matériau,
1 x Cordon d’Alimentation,
1 x Carte SD et Lecteur de Carte,
1 x Tube de Téflon,
5 x Clé Hexagonale,
1 x Clé à Douille,
1 x Tournevis,
1 x Clé à Extrémité Ouverte,
4 x M5 x 12 Vis,
1 x Buse,
1 x Grattoir

La partie d’impression en direct drive tout en monobloc et déjà assemblé.

La partie visserie et l’assemblage est un peu galère, certaines vis ne rentre pas car il y a un manque d’ajustement. Heureusement que les vis du dessous sont OK, car celle sur le coté ne rentrent pas toutes…
L’absence de notice papier n’aide pas en plus. il faut deviner quel vis mettre à chaque endroit.

La partie connectique est très aisé car les connecteurs sont placés idéalement! pas de question à se poser…

C’est la première imprimante que je teste qui possède ce genre de end stop, généralement ce sont plutôt des micro rupteurs. Ce type de bouton poussoir semble plus robuste mais cela sera a confirmer avec le temps.
Par contre, le positionnement du end stop de l’axe Z est assez mal fichu est beaucoup trop haut. il empêche une bonne mise à niveau du plateau. Il faut un peu bricoler pour le positionner correctement… dommage.

Configuration et utilisation de l’imprimante 3D Mingda D2 

Bien sur après un assemblage, il faut procéder aux ajustements.
Tout d’abord régler les excentriques pour s’assurer du bon glissements des différents axes. Sur ce point pas de soucis, cela devient un standard et la D2 ne déçoit pas.
Par contre, quand on vient à parler de la mise à niveau du plateau c’est une autre chose. J’en ai parlé un peu plus au dessus, le bed level a était galère, car le end stop trop haut. Après un peu de bricolage c’était ok.

L’écran de contrôle en couleur est pas mal foutu et de bonne qualité. petit bémol sur la sélection du modele à imprimer (ligne trop petite).

Comme d’habitude, je commence toujours avec les impressions fournit sur la carte SD qui sont optimisées pour l’imprimante.
Le résultat a était très bon, je vous laisse juger via ces photos.

On notera un petit peu d’effet peau de saumon avec du filament brillant. Comme pour toutes les imprimantes bon marché, cela se corrige (un peu) avec des TL Smoother. Cela vous coutera moins de 15€ pour les 4 sur Amazon ou 10€ chez Gearbest.

Sur le vase, après un moment, j’ai augmenté la vitesse d’impression à 150%. On voit très clairement la dégradation de qualité. Il faudra bien rester dans la vitesse d’impression donnée par le fabricant.

En ce temps de confinement et de manque de protection pour nos personnels soignants, j’ai beaucoup utilisé la D2 pour produire des visières.
La D2 ne m’a pas lachée dans cette production en masse (et rapide) de cette piece en 300 microns.

Ça sert à quoi une l’imprimante 3D Mingda D2 ?

Cette imprimante 3D Mingda D2 m’a vraiment laissé perplexe…
D’un coté les options et caractéristiques sont au top pour le tarif (moins de 240€).
De l’autre, on a une qualité d’assemblage (trou de vis non aligné, placement du end stop Z) qui est très approximative.
Heureusement que la qualité d’impression vient relever le niveau, sinon je n’aurais même pas publié ce test.

Voilà, j’espère que la découverte de cette imprimante 3D Mingda D2 vous a plu. N’hésitez pas à poser vos questions et remarques dans les commentaires.

Les Plus
  • Qualité d’impression bonne
  • Direct drive qui permet l’impression avec du filament flexible
  • Double Axe Z
  • Prix
Les Moins
  • Assemblage assez approximatif
  • Nivellement du plateau pas aisé

Mingda D2

Qualité - 60%
Fonctions - 80%
Utilisation - 70%
Prix - 80%
User Rating: Be the first one !

Julien

Passionné depuis mon plus jeune âge par les nouvelles technologies et doublé d’un acheteur compulsif, j’ai toujours adoré les nouveaux produits HighTech. Je m’aperçois que les « gadgets » deviennent plutôt des outils du quotidien voire du futur, mais le regard de beaucoup de personnes n’évolue pas aussi vite que les technologies. Qui n’a jamais fait face à la fameuse question « Ça sert à quoi? » en montrant sa nouvelle acquisition à son entourage.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité