Imprimante 3D

Débuter en impression 3D avec l’imprimante Anet A8, low cost mais performante!

Bonjour à tous,

 

Aujourd’hui, nous allons inaugurer la 3eme catégorie du blog : l’impression 3D

L’article d’aujourd’hui a la particularité que ce n’est pas un produit nouveau que je vais vous présenter.

J’ai l’imprimante Anet A8 depuis le mois de Juin 2016 suite à une commande groupée chez Gearbest organisé par Technoseb27 sur le forum Jeedom.

 

Cela faisait longtemps que je regardais cette nouvelle technologie mais le cout d’achat m’a longtemps rebuté…

Et oui ici le prix n’est pas le souci puisque on peut avoir cette imprimante 3D pour moins de 160€ !

Alors c’est sur que pour ce prix il va falloir faire des concessions, mais vous allez voir que ca vaut largement le coup pour une 1ere imprimante et que c’est super simple d’imprimer des objets en 3D

 

 

Comme l’imprimante a beaucoup évoluée depuis 7 mois, je n’ai pas toujours fait des photos au fur et à mesure. Je ne pourrais pas toujours montrer des photos avec une imprimante « sortie » du carton.

 

 

Caractéristique de l’imprimante 3D Anet A8

 

L’imprimante 3D Anet A8 est une copie de l’imprimante Prusa i3, elle en reprend beaucoup les principes et fonctionnalités.

Type: DIY
Marque: Anet
Modele: A8
Dimensions d’impression: 220 x 220 x 240mm
Structure : Acrylique
Plateau: Aluminum
Diametre de buse : 0.4mm
Epaisseur des couches : 0.1-0.3mm
LCD Screen: Oui
Vitesse d’impression : 100mm / s
consommable supporté: ABS,Luminescent,Nylon PVA,PLA,PP,Wood
Diametre du consommable: 1.75mm
Format fichier: G-code,OBJ,STL
Voltage: 12V

 

 

Déballage et montage

 

Un gros colis arrive et contient 3 plateaux en polystyrène rempli des pièces de l’imprimante.

Mine de rien, je me suis demandé si je ne m’étais pas lancé dans un truc trop compliqué…

Et bien non ! si vous savez manier un tournevis et Youtube pas de soucis 😀

Toutes les étapes de montage sont très facilement expliquées dans les vidéos publiées sur le site de Gearbest.

Je vous mets ici la 1ere :

 

Clairement, le plus long est d’enlever les protections en papier sur la structure en acrylique. J’ai vu pas mal d’imprimante Anet sur lesquelles les propriétaires ont carrément laissé la protection…

Il m’a fallu 5 heures de montage pour arriver à la structure montée sans le câblage :

Puis 3heures supplémentaires pour finir le montage incluant le câblage.

 

 

J’ai envie de dire que la phase la plus simple est passée, il faut maintenant régler l’imprimante.

L’impression se fait grâce à 3 axes, X, Y et Z.

Il est important de bien régler ces axes pour obtenir une impression nette et de qualité.

et pas arracher son plateau comme moi …

 

L’impression 3D

La 1ere impression

De base, l’imprimante est livrée avec une carte SD qui contient un fichier .gcode

Ce type de fichier est l’ensemble des informations permettant à l’imprimante de produire votre objet en 3D.

Cela permet d’avoir un rapide test du montage de l’imprimante. Et l’excitation de la 1ere impression est très grande, je peux vous le dire.

Bon par contre, ma première impression a été très décevante :

 

Après recherche sur internet, je n’avais tout simplement pas assez tendue les courroies des axes X et Y

Hop un petit coup de tournevis et le résultat est déjà bien meilleur :

 

 

Il existe d’ailleurs des modèles 3D permettant de vérifier les bons réglages d’une imprimante. Le modèle le plus connu étant le petit bateau Benchy :

Chaque partie du bateau a été pensé pour vérifier une des spécificités de l’impression 3D et le respect des dimensions.

 

Les modèles 3D

Ne paniquez si vous ne savez pas « créer » un modèle en 3D, je suis dans le même cas que vous !

Il existe plein de sites de banque de modèle 3D :

 

Donc en attendant d’apprendre la modélisation 3D, je pioche beaucoup dans ces sites.

Vous allez y récupérer un fichier .stl, et ce fichier est le modèle 3D qui est utilisable dans tous les logiciels d’impression 3D

 

L’enseigne de distribution, qui distribue des imprimantes 3D Dagoma, propose la mise à disposition des modèles de pièces électroménagers. C’est cela aussi l’avenir et la consommation responsable.

Le bouton de votre machine à laver est cassé ?

Imprimez-le plutôt que de l’acheter ! Bravo à Boulanger pour cette initiative sympathique.

 

 

Les consommables d’impression 3D

Notre brave petite imprimante 3D Anet A8 a beau être low cost, elle peut quand même imprimer avec quasiment tous les types de consommables :

  • PLA : le type de filament standard pour les makers, le PLA est un dérivé de l’amidon et donc biodégradable!
  • ABS : L’ABS est le plastique standard que l’on retrouve par exemple dans les pieces Lego. mais pour imprimer en ABS il faut bien gérer la température de son plateau sous peine de voir sa piece se déformer
  • Flex : du filament flexible pour imprimé des coques de portables, voir des chaussures 🙂 j’ai testé le polyflex avec l’anet A8, tiptop!
  • Wood : soit le filament est vraiment composé de fibre de bois (comme le WoodFill de ColorFabb), soit le bois est totalement imité (PolyWood de Polymakr). Pour ma part, j’utilise le Polywood acheté chez Dagoma.

Pour du PLA standard, il faut compter entre 20 et 40 euros pour une bobine de 1kg

Pour des filaments plus exotiques, la bobine de flex est plutôt à 50€, et le bois à  50€,

Au final, l’impression d’un objet en 3D revient à quelques centimes d’euros pour des pièces de taille raisonnable.

 

Toutes les marques de consommable ne se valent pas clairement et cela se ressent sur le prix.

La qualité de votre impression est très fortement à la qualité de votre bobine.

Je ferais une revue des différentes bobines que j’ai pu utiliser dans des articles prochainement.

 

 

Améliorer son imprimante 3D Anet A8

L’avantage d’une imprimante en kit est que l’on peut quasiment tout changer et tout améliorer.

La plupart du temps d’ailleurs, vous allez imprimer vous-même les pièces pour cela

Par moment, on machete aussi quelques pièces, comme ici une tête d’impression E3D ainsi qu’une carte contrôleur ramps 1.4

 

Mes exemples d’impression

 

Voici une petite galerie d’impression que j’ai pu effectuer :

 

Ça Sert A Quoi une imprimante 3D?

Vous allez me dire « bon t’es bien gentil mais imprimer des Pikachu et des pots à crayon c’est limité »…

Je suis d’accord avec vous, après les 1eres impressions fun qui font bien plaisir aux enfants (petits et grands), on réfléchit à toute sorte d’utilisation pour la maison :

  • Distributeur de graine en réutilisant une bouteille d’eau en plastique
  • Nid pour oiseau
  • Accroche serviette
  • Pince pour tube de dentifrice
  • Outillage pour bricolage (petits étaux,…)
  • Luminaire

C’est d’ailleurs pour cela que le blog a vu le jour !

J’ai prévu de faire de cours articles sur des impressions 3D que j’aurai pu réaliser et leur intégration dans la maison.

 

L’aventure de l’impression 3D ne fait que commencer pour moi mais aussi pour tous les foyers du monde.

Je compare souvent la technologie actuelle d’impression 3D aux anciennes technologies d’impression sur papier (comme les imprimantes matricielles/à aiguille) dans les années 80 (mode gros vieux):

  • Ça coutait cher
  • C’était lent
  • C’était monochrome
  • C’était réservé aux professionnels
  • Ce n’était pas facile d’utilisation

Bref rien à voir avec les imprimantes papiers que vous avez tous chez vous !

C’est pour cela que je pense que la technologie d’impression 3D va grandement avancer et se populariser.

 

 

En attendant, on peut toujours imprimer des Pikachu pas cher avec notre Anet A8 à moins de 160€ 😀

 

Tags

Julien

Passionné depuis mon plus jeune âge par les nouvelles technologies et doublé d’un acheteur compulsif, j’ai toujours adoré les nouveaux produits HighTech. Je m’aperçois que les « gadgets » deviennent plutôt des outils du quotidien voire du futur, mais le regard de beaucoup de personnes n’évolue pas aussi vite que les technologies. Qui n’a jamais fait face à la fameuse question « Ça sert à quoi? » en montrant sa nouvelle acquisition à son entourage.

11 thoughts on “Débuter en impression 3D avec l’imprimante Anet A8, low cost mais performante!”

  1. Bonjour,

    nous avons un gros pbm : le plateau fonctionne mais le bloc moteur et l’extruder ne bougent pas…
    Avez vous rencontré cette panne ?
    Merci de votre réponse
    Ulysse

    1. Bonjour,
      de quel bloque moteur parles tu?
      si ton plateau fonctionne (vers l’avant et vers l’arrière je suppose), as tu tenté d’inversé avec un autre stepper (moteur) pour voir si tu as un problème matériel?

      As tu regardé dans le menu des steppers pour les faire bouger un par un?

      sinon le home All te donne quoi comme résultat? normalement la plateau doit aller au max en arrière, l’extruder doit aller tout à gauche et en bas

        1. Bonjour, dans le menu LCD de l’imprimante quand vous la branchez, appuyer sur la touche du milieu puis descendez avec la touche du bas j’usqu’à « preheat PLA ou ABS et validez avec la touche de droite.
          (cette fonction n’apparait pas, il faut descendre avec la touche du bas pour la voir apparaitre).

  2. Bonjour,

    J’ai monté une imprimante 3D Anet A8, elle fonctionne parfaitement, mais je n’arrive pas a imprimer avec.
    Je n’arrive pas à communiquer avec mon imprimante, que ce soit avec une carte sd, ou une liaison avec mon ordinateur.
    J’utilise CURA faut-il formater la carte sd dans un format spécifique avant d’y insérer le gcode ?
    Existe -t-il un tuto qui explique pas a pas comment imprimer avec une imprimante anet a8

    Merci par avance pour votre aide.

    1. Bonjour Benjamin,

      désolé pour la réponse tardive, j’étais en vacances.
      As tu imprimé la pièce qui se trouve sur la carte sd fournit de base?
      tu dois avoir un code dessus.
      ta carte SD doit être en FAT32

Laisser un commentaire